Sortie du livre "permis de tuer" le 11 septembre 2014


Permis de tuer, 192 pages, 10 euros
Disponible le 11 septembre en librairie

En France, la peine de mort a été abolie en 1981, mais le
permis de tuer existe toujours. Les violences policières et
les crimes policiers rythment la vie des bidonvilles et des
quartiers populaires depuis des dizaines d’années. Avec plus
de dix morts connus par an, leur actualité demeure brûlante.
Donner un chiffre exact s’avère difficile, mais nous savons
que plusieurs centaines de morts ont été recensées au cours
des trente dernières années. Dans cet ouvrage, six histoires
de luttes récentes pour établir la vérité et obtenir justice sont
rassemblées. Elles sont racontées directement par les proches
de personnes mortes entre les mains de la police républicaine.
Par ces parents, ces frères et soeurs, ces amis, confrontés
au mur de silence étatique et à la souffrance, qui ont la force de
s’exprimer et le courage de se mobiliser.

Table des matières

« Permis de tuer » / Collectif Angles Morts
« On va faire le procès de la police » / Samir Baaloudj avec Nordine Iznasni
« Si la france acceptait de reconnaître ses crimes, tous ses fondements
s’écrouleraient » / Comité vérité et justice pour Lamine Dieng
« On a beau faire, la justice en France, ça n’existe pas » / Comité Vérité et Justice pour Abdelhakim Ajimi avec Mogniss H. Abdallah
« Ils nous traitent comme des sous-hommes » / Farid El-Yamni
« Tous les quartiers désunis se sont réunis », Marwan Brahmiya et Celik Ilter
« Il faut créer un véritable rapport de forces » / Amal Bentounsi
« La justice est morte, elle ne va que dans un sens » / Comité Justice pour Lahoucine Aït Omghar
« Le bras armé des classes dominantes » / Mathieu rigouste